Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 37 970 988
Nombre de commentaires : 42 008
Nombre d'articles : 6 956
Dernière màj le 28/02/2020
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Pensées d'un autre temps, 9 janvier 2019

 09/01/2020
Quand j étais enfant, le mois de janvier était la période des vœux et du blanc.

Mon père envoyait énormément de courrier, c'était le moment où il écrivait aux amis, à la famille, aux relations professionnelles afin de présenter ses vœux et donner des nouvelles.
Les petites cartes de voeux, les mignonettes, étaient charmantes et semblent désuettes aujourd'hui. Elles représentaient le plus souvent des villages enneigés. Suivant le degré d'intimité et d'affection, il écrivait juste la petite carte ou alors c'était la carte plus une longue lettre. 

Nous recevions en retour beaucoup de lettres, j'aimais découvrir les cartes qui les accompagnaient. Mes favorites étaient celles avec des paillettes qui bordaient un toit ou mettaient en valeur un détail particulier.


Un autre moment important de janvier était la visite d'un représentant d'une maison de linge. 

Il arrivait avec deux grandes valises, parfois il retournait à sa voiture en chercher une troisième. Ma mère l'accueillait au salon où il posait ses valises et les ouvrait au fur et à mesure. Et il en sortait des draps en pur coton,  ou bien il nous faisait admirer des draps brodés, ajourés, bordés de dentelle.
Bien sûr, j'étais trop jeune pour bien me rendre compte de la qualité de tel ou tel drap, mais l'intonation de la voix de ma mère, les adjectifs employés, me permettaient de comprendre son admiration. Il n'y avait que du blanc pour les draps, mais quand il ouvrait la valise contenant les nappes, c'était digne d'un arc-en-ciel. Les articles étaient onéreux mais de très belle qualité. Il fallait passer commande, la réception du linge se faisait plus d'un mois plus tard. 


Ce monsieur est venu des années durant, et puis un jour cette société a fermé ses portes. Les catalogues de Linvosges, de la Redoute et des trois Suisses ont remplacé ses visites tant attendues et agréables.

Merci à celles et ceux qui perpétuent pour mon plus grand plaisir, ces envois de cartes et petites attentions au moment de la nouvelle année. Elles m'ont permis de partager avec vous ces réflexions d'un autre temps... 

J'espère que vous ne vous êtes pas endormies en lisant mon verbiage. Regarder les photos, ce n'est qu'une partie de l'article et lire ces lignes, c'est partager avec moi mes réflexions d'un autre temps....



Ah! oui
La poste "marchait" bien en ce temps, et quel plaisir de recevoir ces jolies cartes. J'en ai une pleine boite et j'ai beucoup de mal pour m'en défaire..
Heureusement, j'ai une petite fille qui les collectionne..
Bisous.
Par dely      le 09/01/2020 à 15:45     Voir mon blog !  
Françoise
Comme je suis une ancienne factrice, je peux te dire qu'en janvier, le travail ne manquait pas, mandats et courriers.
Nous aussi, nous avions une dame qui passait.. vêtements, linge de maison, appareils ménagers, maman me payait toujours de beaux vêtements de marques (on pouvait payer en plusieurs fois hihi), j'ai vécu ce temps-là moi aussi et crois-moi, je le regrette avec nostagie !
Bisouss.
Par titanique      le 09/01/2020 à 16:41     Voir mon blog !  
de la part de Micheline
Un visiteur de votre blog vous envoie ce message :

Coucou, j'ai aimé lire ton article sur le mois de Janvier de ta jeunesse, qui m'a rappelé aussi cette époque bien agréable puisqu'elle est restée enfouie au fond de nous.
Bisous.
Micheline.
Par laguillaumette      le 09/01/2020 à 18:13     Voir mon blog !  
Bonsoir Françoise
J'aime faire vivre ce beau temps, envoyer les cartes pour souhaiter la nouvelle année !!
Ça me rappelle mon jeune temps, quand les Facteurs prenaient des jours pour distribuer les cartes postales !! En même temps, mes Parents donnaient un pourboire !
Moi même, j'envoie une carte de voeux à Lukas,, et pourtant il habite que quelques maisons plus haut !
Gros bisous.
Lisette.
Par lisette      le 09/01/2020 à 19:50     Voir mon blog !  
Mais non
reste comme tu es, ne change rien!
Amitié.
Par nadou      le 09/01/2020 à 20:42     Voir mon blog !  
Coucou Françoise,
Ce que tu racontes est vrai, et j'ai connu aussi un monsieur qui passait. Il y avait des points ou des tickets "payants" et au bout d'une somme, on pouvait acheter... dans un grand magasin la Samaritaine à Paris "La semeuse"  j'ai encore une taie de traversin...LOL  inusable!
Par contre, le blanc dans les grandes surfaces se fait rare, j'en avait déjà parlé l'année dernière....
Ce matin à super U les soldes et les oreillers....
Par chezmamygigi      le 09/01/2020 à 20:42     Voir mon blog !  
Bonsoir Françoise
Tu m'as fait souvenir de ces cartes où comme Toi, j'aimais celles avec les paillettes ! Ma grand-mère maternelle n'avait pas beaucoup de moyen mais elle achetait aussi le linge chez Linvosges et il durait longtemps !!! J'ai envoyé beaucoup, beaucoup de cartes dans ma jeunesse, je n'ai pas eu beaucoup de retours mais peu importe, l'important pour moi était de les choisir déjà ... hihihi... et bien des années plus tard... un membre de ma famille m'en a parlé, ce n'était pas leur "truc" de répondre mais ils appréciaient mes envois... ça m'a beaucoup touchée, comme quoi on ne sait pas ce qu'un gentil petit mot peut apporter dans sa simplicité...
Gros bisous.
Françoise.
Par grainedesucre      le 10/01/2020 à 23:31     Voir mon blog !  
Bonsoir
Chez nous aussi, un représentant de la société Junil passait pour du linge. Mes grand-mères ont ainsi fait "mon trousseau" (les jeunes ne connaissent pas). C'était de la super qualité, 45 ans plus tard, il me reste quelques serviettes de toilette.
Par Marylène      le 10/01/2020 à 23:47   
Un autre temps....
Oui, je me souviens aussi des visites des représentants de commerce et de ma mère qui s'efforçait de ne pas céder à la tentation...... (elle avait acheté comme ça son premier aspirateur !)
Sympa cet article! Merci!
Bon week-end.
Par mireille herbe folle      le 11/01/2020 à 08:27     Voir mon blog !  
Votre blog est le compagnon de tous mes petits déjeuners.... J'y trouve vos astuces et recettes et surtout vos souvenirs du temps passé comme la réception et l'envoi de ces jolies petites mignonnettes de la " bonne année " !
Merci pour tout ...
Par Anne azelie      le 11/01/2020 à 10:04   
Coucou Françoise
Je me souviens aussi du nombre de cartes que mon père recevait et de celles adressées à la famille plus éloignée et aux amis. J'ai retrouvé dans la boîte à cartes de ma tante, des cartes reçues des voisins... c'est bien différent maintenant. J'ai remarqué la carte avec la photo de vos enfants, une belle famille. Je ne me suis pas endormie en lisant ton article et je partage tout à fait tes réflexions. 
Bonne fin de journée, bisous.
Nicole.
Par Nicole      le 11/01/2020 à 15:59   
Coucou à vous toutes,
Oh! je vois que mon article vous a plu et vous a remémoré de beaux souvenirs. Je vous remercie pour ce bel échange. On doit vivre avec notre temps, comme on dit!!! mais que cela ne nous empèche pas de continuer à nous envoyer de petits mots et de belles pensées.
Je vous bise toutes.
Françoise.
Par laguillaumette      le 14/01/2020 à 19:10     Voir mon blog !  
Oui Francoise
Des ptites cartes aux voeux et aux vacances pour les unes et les autres.
Belle soirée.
Par nadou      le 14/01/2020 à 20:12     Voir mon blog !  

 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :