Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 39 459 210
Nombre de commentaires : 43 132
Nombre d'articles : 7 105
Dernière màj le 10/07/2020
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

Page d'histoire : nous avons la mémoire courte.....

 02/05/2020
mais on va dire que c'est parce que nous ne l'avons pas vécue...

La crise sanitaire du Coronavirus nous frappe depuis quelques mois. On a l'impression de n'avoir jamais connu une telle situation, avec masques et confinement. Pourtant il y a juste un siècle, en 1918, à la fin de la Première Guerre Mondiale, la grippe espagnole, l'une des plus grosses pandémies endeuillait le Monde.

Alors que la Première Guerre Mondiale prend fin, un virus particulièrement contagieux s'abat sur le monde. La Grippe Espagnole infecte plus d'un tiers de la population mondiale en 18 mois et présente un taux de mortalité extrêmement élevé, même chez les plus jeunes.
En France, environ 408 000 personnes meurent, parmi lesquels Guillaume Apollinaire et Edmond Rostand. La Chine et l’Inde payeront le plus lourd tribut, les victimes se comptant par millions.

Même si la population était à l'époque très mal informée, et que les techniques de soin, l'hygiène et la science n'étaient pas aussi avancées, des mesures de confinement et de port du masque ont été assez rapidement lancées.

Sur cette photo : Mill Valley, Californie, 1918 : sur la pancarte portée par la femme à droite "Portez un masque ou vous irez en prison".


Ce fut une grippe espagnole qui n'avait rien d'espagnol.... 

Le virus prit le nom de "Grippe Espagnole" car l'Espagne, non impliquée dans la Première Guerre mondiale, fut le seul pays à publier librement les informations relatives à cette épidémie.

Du fait de l'absence d'étude sur des souches originales du virus, aucune souche n'ayant pu être conservée, il est impossible de déclarer, aujourd'hui du moins, quelle est la source qui a vu apparaître le "virus père".
Cependant, une étude américaine datant de 2005 tend à prouver que le virus serait d'origine aviaire.

En effet, les différentes espèces d'oiseaux, notamment les canards domestiqués, sont des réservoirs naturels de quantité de virus et que ceux-ci peuvent, sous certaines conditions, se transmettre à d'autres espèces, tels que les porcs et les humains. L'origine géographique reste cependant à ce jour méconnue.


Pendant l’épidémie de grippe espagnole, personne ne pouvait monter dans les tramways de Seattle sans porter un masque.

Finalement, rien n'a changé.... des femmes volontaires de la Croix Rouge fabriquaient des masques pour les soldats, Boston, Massachusetts.


Source : le site "Tous les jours curieux".



 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :