Les blogs
du village
LA GUILLAUMETTE
S'inscrire à la newsletter du village

Statistiques
Nombre de visites : 48 917 448
Nombre de commentaires : 45 109
Nombre d'articles : 7 395
Dernière màj le 06/01/2023
Blog créé le 31/08/2007

S'inscrire à la newsletter du blog

S'inscrire au fil RSS

La marqueterie "méthode Boulle"

 17/04/2008
Je voudrais vous parler d'une autre méthode pour faire de la marqueterie.

Dans cette méthode utilisée par André-Charles Boulle (1642-1732), ébéniste de Louis XIV, deux essences seulement sont découpées "en superposition" simultanément, au vu d'un seul dessin, placé sur le paquet ainsi constitué.

De son créateur, qui utilisait un "paquet" de 2 ou 3 essences de bois, de métal, ou d'écaille. Cette technique demande une découpe simultanée du paquet, pré assemblé en "sandwich", pré percé à des endroits qui se voient le moins possible, et ne permet pas des pointes trop aiguës.
Elle requiert là aussi un encollage préalable des bois fragiles. Cette méthode permet d'obtenir 2 ou 3 tableaux dont les couleurs sont inter changées, un seul étant l'élu de ses choix ! Boulle l'appelait partie, par opposition à l'autre exemplaire appelé contrepartie.
Il faut, pour cette technique une scie, qu'elle soit manuelle, électrique, à pédale, issue du commerce ou fabriquée artisanalement.

L'inconvénient majeur de cette méthode est lié à la difficulté du sciage, qui doit être le plus fin possible. Il ne tolère ni les écarts, nécessite une rotation "sur place" de la lame dans les angles trop vifs, et oblige des percements discrets pour le passage de la lame, de préférence dans les bois les plus foncés.



Photo du dessus : empilage des couches en technique BOULLE :
- une contreplaque supérieure (samba de 2 mm, contreplaqué fin, ...) supporte le dessin ; celui-ci y est collé pour permettre le découpage à la scie,
- un placage de couleur foncée,
- un placage de couleur claire,
- une contreplaque inférieure, le tout est assemblé en un même sandwich.
Pour le passage de la lame de scie, il est nécessaire de percer les endroits les moins visibles, de préférence dans le bois foncé, à l'aide d'un foret de 1 mm. Une lame de scie très fine (moins de 0,2 mm de voie) est indispensable dans cette méthode, les bois sont découpés en une seule fois. On évite les pointes trop aigues dans cette technique.

Voici le résultat :




 

J'invite un ami à créer son blog
 
Votre prénom :
Prénom de votre ami :
E-mail de votre ami :
 
Message :